Eva Nassif

Votre député de


Vimy

Eva Nassif

Votre député de


Vimy

Menu

Agir pour mettre fin à la violence faite aux jeunes femmes et aux filles au Canada

Ottawa, 20 mars 2017 –

Aujourd’hui, le Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes a présenté son rapport intitulé Agir pour mettre fin à la violence faite aux jeunes femmes et aux filles au Canada à la Chambre des communes. Les membres du Comité permanent de la condition de la femme ont annoncé la présentation du rapport de la commission sur l’étude de la violence envers les jeunes femmes et filles au Canada dans la Chambre des Communes.Le rapport repose sur les mémoires soumis et les témoignages entendus pendant les 21 réunions que le Comité a tenues du 12 avril au 7 décembre 2016 dans le cadre de son étude sur la violence envers les jeunes femmes et les filles.

Le Comité a décidé de mener cette étude parce des actes de violence sexistes peuvent empêcher des jeunes femmes et des filles de participer de façon égalitaire à la société canadienne et d’exercer leur droit de mener une vie réussie. Chez les jeunes femmes et les filles qui en sont victimes, ces actes de violence peuvent causer des problèmes de santé physique et mentale immédiats et durables, entraîner une diminution de la prospérité économique et sociale, ainsi que des douleurs et des souffrances persistantes.

Le rapport est axé sur trois formes de violence ayant un impact important sur les jeunes femmes et les filles : le harcèlement dans l’espace public, la violence sexuelle sur les campus d’établissements d’enseignement postsecondaire, et la cyberviolence.

Le rapport souligne aussi les mesures à prendre pour mettre fin à la violence envers les jeunes femmes et les filles :
o mettre en œuvre des initiatives de sensibilisation et d’éducation du public;
o mobiliser les hommes et les garçons dans la lutte contre la violence envers les filles et les jeunes femmes;
o améliorer les systèmes de police et de justice;
o améliorer la collecte des données, la recherche et le transfert des connaissances;
o soutenir les services de première ligne et les organismes communautaires;
o collaborer avec les provinces et les territoires.

Le rapport du Comité adresse 45 recommandations au gouvernement du Canada en vue de prévenir les actes de violence à l’égard des jeunes femmes et des filles, d’y réagir et de les éliminer. Certaines recommandations portent sur la Stratégie fédérale contre la violence fondée sur le sexe. Il est possible de consulter le rapport sur la page Web du Comité sur le site Web du Parlement du Canada. http://www.parl.gc.ca/Committees/fr/FEWO/Work