Eva Nassif

Votre députée de


Vimy

Eva Nassif

Votre députée de


Vimy

Menu

L’Allocation Canadienne pour Enfants renforcée permettra aux familles de la classe moyenne d’obtenir plus d’argent à Laval

Aider les familles qui travaillent fort à offrir le meilleur départ dans la vie à leurs enfants est une priorité absolue pour le gouvernement du Canada. C’est pour cette raison qu’il y a deux ans, le gouvernement du Canada a lancé l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) pour aider les familles à assumer le coût élevé de l’éducation des enfants. L’ACE, qui vise les familles de la classe moyenne et celles qui travaillent fort pour en faire partie, est plus simple et plus généreuse que les précédents programmes de prestations pour enfants, et elle est libre d’impôt.

Ce changement entre en vigueur deux ans plus tôt que prévu, tel qu’annoncé dans le budget fédéral 2018, et grâce à celui-ci, les parents disposeront d’encore plus d’argent chaque mois pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Indexer l’ACE plus tôt fera en sorte qu’elle continuera de jouer un rôle important dans le soutien aux familles canadiennes et dans la réduction de la pauvreté chez les enfants. Cela signifie que pour l’année de prestations 2018-2019, le montant maximum versé au titre de l’ACE sera de 6 496 $ par enfant de moins de 6 ans et de 5 481 $ par enfant de 6 à 17 ans. Par exemple, pour un parent seul avec un revenu de 35 000 $ et deux enfants, l’indexation anticipée de l’ACE signifie une contribution de 560 $ au coût d’élever ses enfants, pour l’année de prestations 2019-2020. Pour ce parent, on parle d’un soutien pouvant s’élever à 12 992 $ par année.

Grâce à l’ACE, 9 familles canadiennes sur 10 ont davantage d’argent. Ces familles ont reçu près de 2 300 $ de plus par année en moyenne que dans le cadre des programmes que l’ACE a remplacés. Depuis juillet 2016, plus de 23 milliards de dollars ont été versés chaque année aux familles canadiennes au titre de l’ACE pour aider à assumer divers frais dont ceux des programmes sportifs, des cours de musique et de l’achat de vêtements pour la rentrée scolaire. Et, plus important encore, l’ACE a permis à plus d’un demi-million de personnes, dont 300 000 enfants, de sortir de la pauvreté.

Pour plus d’informations, visitez https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/campagne/allocation-canadienne-enfants.html.