Eva Nassif

Votre député de


Vimy

Eva Nassif

Votre député de


Vimy

Menu

Mesures clés du Budget 2017 – Québec

Le Budget 2017 fait passer les gens en premier et offre aux Québécois, et à tous les Canadiens, l’aide dont ils ont besoin dès maintenant, pas dans dix ans. Il s’agit d’une étape essentielle en vue d’aider la classe moyenne à renouer avec la prospérité.

Dans le Budget 2017, un certain nombre de mesures clés visent spécifiquement le Québec, notamment les suivantes :

(1) Effectuer un transfert important de 22,7 milliards de dollars en 2017-2018, soit 1,3 milliard de dollars de plus que l’année précédente. De cette somme, le Québec recevra :
– 11,1 milliards de dollars au titre de la péréquation, soit 1,1 milliard de dollars de plus que l’année précédente;
– 8,5 milliards de dollars au titre du Transfert canadien en matière de santé, soit 213,4 millions de dollars de plus que l’année précédente;
– 3,1 milliards de dollars au titre du Transfert social canadien, soit 79 millions de dollars de plus que l’année précédente.

(2) Faire des investissements ambitieux dans des projets de transport en commun qui permettront de réduire la durée des déplacements et la pollution de l’air et qui permettront aux Canadiens de passer plus de temps en famille, grâce à un investissement de 20,1 milliards de dollars, sur 11 ans, en partenariat avec les provinces et les territoires. Parmi les projets qui pourraient être soutenus avec ce financement et la nouvelle Banque d’infrastructure du Canada, on compte le suivant :
– le Réseau électrique métropolitain, à Montréal, relierait la rive Sud de Montréal, la rive Nord et le centre-ville à l’Ouest de l’île et à son aéroport international – avec en tout presque 70 kilomètres de voies et 27 stations.

(3) Offrir un plus grand soutien pour des soins à domicile et la santé mentale de meilleure qualité pour les Canadiens qui en ont besoin, grâce à un investissement de 11 milliards de dollars sur dix ans. Cet arrangement tient compte de la situation unique de la Province de Québec et de la relation asymétrique avec elle. Plus particulièrement, le gouvernement versera au Québec une somme supplémentaire de 2,5 milliards de dollars au cours des dix prochaines années, dont :
– 1,4 milliard de dollars pour améliorer les soins à domicile, notamment pour répondre aux besoins critiques en matière d’infrastructure destinée aux soins à domicile;
– 1,1 milliard de dollars pour soutenir les initiatives liées à la santé mentale.

(4) Créer un nouveau Fonds pour l’innovation stratégique, qui servira à attirer, à soutenir et à faire croître les entreprises canadiennes dans des secteurs dynamiques et émergents, comme l’agroalimentaire, le numérique, la technologie propre et la fabrication de pointe, grâce à un investissement de 1,26 milliard de dollars sur cinq ans.

(5) Accroître le soutien des « supergrappes » d’entreprises qui innovent dans des secteurs clés comme le numérique et la technologie propre, et qui offrent le plus grand potentiel d’accélérer la croissance économique, grâce à un investissement pouvant atteindre 950 millions de dollars sur cinq ans en 2017–2018.

(6) Mettre sur pied une Stratégie fédérale contre la violence fondée sur le sexe, qui aidera à assurer que tous les Canadiens ont la chance de vivre dans une communauté sûre, accueillante et inclusive, grâce à un investissement de 100,9 millions de dollars sur cinq ans, à compter de maintenant, et de 20,7 millions de dollars par an par la suite.

(7) Soutenir une prestation pour les héros communautaires, qui procurera une aide très nécessaire aux familles des agents de la sécurité publique qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, grâce à un investissement qui sera annoncé en 2018-2019.

(8) Lancer une Stratégie pancanadienne relative à l’intelligence artificielle pour retenir ou attirer les meilleurs talents en recherche universitaire et accroître le nombre de stagiaires diplômés et de chercheurs étudiant l’intelligence artificielle, grâce à un investissement de 125 millions de dollars. La Stratégie permettra de favoriser la collaboration entre les principaux centres spécialisés à Montréal, à Toronto-Waterloo et à Edmonton et elle ferait du Canada une destination mondiale pour entreprises qui cherchent à investir dans l’intelligence artificielle et l’innovation.

(9) Investir dans une large gamme de projets d’infrastructure pour répondre aux besoins particuliers des communautés rurales et nordiques, grâce à un investissement de 2 milliards de dollars sur onze ans.

(9) Fournir le soutien nécessaire à la poursuite sûre et fiable des services de traversier dans l’Est, notamment entre les îles de la Madeleine, au Québec, et Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, grâce à un investissement de 278,3 millions de dollars sur 5 ans, à partir de 2017-18.

(10) Créer une infrastructure culturelle et récréative pour renforcer les quartiers et les communautés canadiennes, grâce à un investissement de 1,8 milliard de dollars sur dix ans, dont 80 millions de dollars qui seront investis dans l’infrastructure des établissements d’enseignement communautaires, dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

(11) Soutenir les premiers stades de l’exploration minière grâce à la prolongation du crédit d’impôt pour l’exploration minière pour les détenteurs d’actions accréditives pendant un an de plus, jusqu’au 31 mars 2018.

(12) Établir une cible ambitieuse pour faire croître le secteur canadien de l’agroalimentaire, grâce à un investissement de 10,1 milliards de dollars sur dix ans – en vue de l’expansion de passerelles canadiennes pour l’exportation et de la croissance des investissements dans le traitement à valeur ajoutée, au moyen du Fonds pour l’innovation stratégique.

(13) Mettre sur pied une nouvelle politique-cadre agricole, qui fera croître le secteur agroalimentaire, grâce à un investissement de 1,5 milliard de dollars en 2018.

(14) Élaborer un nouvel accord commercial sur le bois d’oeuvre résineux, en étroite collaboration avec nos homologues américains, qui sera équitable et utile pour les consommateurs comme pour les entreprises, des deux côtés de la frontière.

(15) Offrir un soutien accru aux « supergrappes » d’entreprises qui innovent dans des secteurs clés comme le numérique et la technologie propre, et qui offrent le plus grand potentiel d’accélérer la croissance économique, grâce à un investissement pouvant atteindre 950 millions de dollars sur cinq ans en 2017–2018.